Création

Création 2018-2019


Les 23 et 24 mars 2018

Devos à vous, de vous à Devos.
Paroles belles et rebelles d’un clown
qui jongle avec les mots

Avec Véronique O’Leary, jeu , Anne Bilodeau, violon.
mise en scène : Michèle Rochin.

Les 23 et 24 mars 2018 

Au Château Landry, du CLAC Carrefour de la littérature,
des arts et de la culture de Mont-Joli À la Buvette de L’Auberge du Mange-Grenouille au Bic/Rimouski

https://www.clac-mitis.org/index.php/devos-vous-de-vous-devos

Le 23 juin 2018

À la Buvette de L’Auberge du Mange-Grenouille au Bic/Rimouski 

http://www.aubergedumangegrenouille.qc.ca/evenements/

Le 21 juillet

au Moulin du Bic/Maison Beige

Presse

Devos à vous, de vous à Devos
dans Le mouton noir, journal indépendant, Rimouski

https://www.moutonnoir.com/2018/05/paroles-belles-et-rebelles-de-raymond-devos

****************************************************************************

CRÉATION 2013-2015

Formation-création « clownes »: achevée en mai 2015


AUTOMNE 2015
Le projet de formation d’une équipe d’artistes-clownes, dirigée par Véronique O’Leary, est arrivé à son terme à la fin du printemps. Cette formation s’est faite depuis l’automne 2012 au travers des ateliers de « Recherche de son clown », d’une « Introduction à l’art de la dramaturgie clownesque » et à travers le processus vers la création de  « Ni clownes, ni femmes » .

La dernière représentation de ce work-in-progress, exploré sur deux ans lors de six résidences de création au Bic dans le Bas-Saint-Laurent, a eu lieu au Festival international de masques de Saint-Camille en Estrie, le 29 mai 2015.

La suite de cette aventure est maintenant entièrement reprise par les cinq artistes qui en deviennent ainsi les seules créatrices interprètes, capitaines de leur navire. 

Pour les joindre: niclownenifemme@gmail.com

******************************************************************

Festival international de masques de Saint-Camille, Estrie, 29 mai 2015

Ni clowne, ni femme! | Masq’alors

La vie pourrait être si belle si tout marchait comme on veut. Mais voilà, c’est pas comme ça qu’ça se passe: il y a toujours des problèmes !

http://masqalors.ca/2015/programmation/ni-clowne-ni-femme

******************

15 mars à Rimouski, Salle de la Coop du ParadisAffiche Photo 224 E 15-03-15

Invitation à %22Ni clownes, ni femmes!%22***********************************************************************

 PRÉSENTATION PUBLIQUE DE NOTRE CRÉATION EN COURS
LE SAMEDI 29 NOVEMBRE 2014 AU BIC/RIMOUSKI,

À LA MAISON DE LA CULTURE DU PIC CHAMPLAIN

Poster - 29 nov 14

****************************

LE PUBLIC:

 » Bravo, moi j’ai adoré … La première chose c’est vos regards, tous les regards… J’ai aimé la musicalité que j’ai trouvée dans toutes vos pièces, puis des genres de petits clins d’œil… Ça m’a fait du bien, ça m’a fait rire, ça m’a touché, j’avais hâte à chaque numéro. »

« Je suis contente de permettre à mes enfants d’être témoin de cette liberté d’expression, en particulier ma petite fille de 5 ans qui vit dans une société où le règne des princesses est encore fort. »

« Des clownes? Pas seulement. Des artistes surtout, déboulonnant les diktats socio-économiques d’aujourd’hui… Merci, Mesdames, de nous avoir fait drôlement réfléchir sur des sujets drôlement sérieux. »

« J’ai beaucoup ri, de toutes les couleurs, du jaune en passant par le rose pour enfin rire noir. Vous êtes profondément touchantes. Troublantes aussi… Vous m’avez invité à me rendre un peu plus loin, en ces lieux très peu visités… Vous m’avez fait voyager, le sourire aux lèvres. »

***********************

Bonjour,

C’est avec plaisir que nous vous invitons à la Présentation publique de notre création théâtrale en cours autour de nos « Réflexions sur le conditionnement féminin, Tragi-comédie pour 5 CLOWNES ».

Cette rencontre avec le public aura lieu le samedi 29 novembre à 15h00, à la Maison de la culture du Pic Champlain au Bic/Rimouski, qui nous accueille pour notre cinquième résidence de création.

Lors de cette résidence nous allons approfondir plus encore l’art de « l’écriture clownesque » à partir des tableaux déjà explorés: le langage premier y est celui du corps, des regards, du rythme, des sons et parfois, de quelques mots. C’est comme dans la vie: nous le réalisons rarement mais le clown nous rappelle que toutes nos attitudes et nos mouvements parlent, sans paroles, de notre être profond.

Un public fidèle depuis novembre 2013 nourrit notre réflexion à chaque présentation publique de fin de résidence. Car comment, dans notre monde où l’image compte plus que l’être, ne pas se poser de multiples questions sur les représentations du corps des femmes et sur ce que cela nous fait ?

Notre création, grâce à sa dimension inhabituelle par le rire et la poésie, vous propose de nous accompagner sur cette route du Clown, témoin et miroir grossissant de son temps. Tout en nous « dé-rangeant » parce qu’il chatouille sans gêne nos certitudes, il nous fait aussi sourire et rire aux éclats.

Toutes et tous sont invité-e-s, de 12… à 112 ans : à partir de 12 ans, car pour nous le regard des jeunes, filles et garçons, est fondamental. Toutefois si vous avez des enfants un peu plus jeunes qui s’intéressent à notre présentation, ils sont les bienvenus.

Au plaisir de partager avec vous nos « réflexions clownesques », nous vous souhaitons une douce entrée dans l’hiver !

Véronique O’Leary

pour l’équipe artistique du Théâtre des Cuisines

Andrea Niño, Céline Chevrier, Élodie Samuel-Leduc, Miriam Heap-Lalonde, Naomi Samuel-Leduc.

Et un grand merci à nos accompagnatrices dans cette aventure: Josée Lafleur et Linda Lavoie.

Plus d’informations sur le Théâtre des Cuisines:

theatredescuisines.org

 

Publicités

Un commentaire pour Création

  1. Maggie dit :

    Bonjour,

    Est-ce qu’il vous arrive de vous déplacer dans d’autres régions pour présenter une pièce de théâtre (je suis en Gaspesie dans la Baie-Des-Chaleurs) et si oui, à quel tarif ? Avez-vous de l’aide financière pour le faire ou est-ce qu’il faudrait débourser un montant substantiel pour pouvoir bénéficier de votre théâtre d’intervention chez nous pour un soir. A votre connaissance, y a-t-il un programme de subvention disponible via le Conseil de la culture ou autre (MSSS, conseil des arts etc) qui pourrait soutenir ce genre d’initiative. Merci d’avance !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s